Salle VS Cuisine

C’est bien connu, la cohabitation entre salle et cuisine peut parfois s’avérer compliquée. Deux milieux s’affrontent : les serveurs qui doivent garder la face devant les clients et les cuisiniers qui sont en cuisine, mais tous les deux sont soumis à la même pression, au rush et au stress qu’il engendre. Des incompréhensions naissent des deux côtés et donc des “clashs »…

Combien de fois avons-nous vu des serveurs se mettre en colère contre le personnel en cuisine en plein service ?

Combien de fois avez-vous hésité entre intervenir ou faire comme si de rien n’était afin de ne pas perturber les clients ?

Une chose est sûre : cette atmosphère crée une ambiance délétère. Les clients sont stupéfaits, les serveurs tendus et les membres de l’équipe en cuisine prête à en venir aux mains… Il faut absolument éviter que cela dérape. C’est au responsable de toute cette équipe de remettre les choses en place.

Attention, car si vous ne réagissez pas rapidement, les assiettes ne vont pas tarder à voler, le chef va rendre son tablier et le premier jour de la serveuse sera aussi son dernier !

Heureusement, il existe des solutions pour désamorcer ces situations potentiellement explosives et qui mettent une ambiance de mort pendant le service et en dehors. On vous a donc concocté une liste de 5 conseils à adopter.

Restons en contact

Voici nos 5 recommandations pour réussir votre love story salle/cuisine :

 

  1.     On ne fait pas de différence, on partage les pourboires de manière équitable, afin que chacun soit récompensé du travail effectué, qu’il intervienne en cuisine ou en salle.

 

  1.     On s’excuse. Un serveur qui s’est trompé de commande en plein « rush » et qui fait ses excuses, c’est toujours apprécié.

 

  1.     Le respect est de mise : on fait attention à chacun et on s’adresse aux uns et aux autres correctement.

 

  1.     Le patron ou directeur doit mettre deux équipes au même niveau : elles doivent faire les repas ensemble, ainsi que les briefs et debriefs de services. Le chef et le directeur doivent donner la même ligne de conduite à leurs équipes.

 

  1.     On sanctionne la misogynie, le racisme, l’homophobie, etc.

 

Et puis, si vraiment ils en viennent aux mains, le patron doit intervenir et mettre des tartes. Et s’il n’est pas ceinture noire, on prie pour qu’il reste des clients et on leur offre un café !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
À découvrir également

Le gratin

Interview du Chef du « Café Bolivar » Sodi

Rendez-vous aujourd’hui au café Bolivar, une brasserie du 19ème arrondissement qui vous garantit de passer un moment chaleureux et gourmet. Portrait de Sodi, le Chef, passionné par son métier. Lire la suite

C’est pas de la tarte !

Le gâchis alimentaire en restauration

Le gâchis alimentaire représente 1,3 milliard de tonnes dans le monde, soit un tiers des aliments produits sur la planète. C’est considérable et inquiétant à la fois ! 95 à 115 kg : c’est le poids moyen de denrées perdues par personne et par an, en Europe et en Amérique du nord. En comparaison, le gaspillage alimentaire par personne en Asie et en Afrique est estimé entre 6 et 11 kg... Focus sur ce phénomène en restauration en France et sur les solutions pour y remédier. Lire la suite

La Brigade

Interview collaborateur Thibaut AGNELLET

Tout simplement parce que je suis un accro du monde de la restauration. J’ai découvert le métier très jeune, en étant saisonnier, en Corse, où j’ai une maison de famille. Je passais mes vacances à bosser mais c’était un vrai plaisir. J’ai évolué sans cesse, en passant de la plonge au service et puis, après mon diplôme, à la direction d’établissements. J’ai même eu mon propre restaurant pendant quatre ans, dans le sud de la France. En revenant vivre à Paris, j’ai eu envie de me tourner vers le commerce, mais sans changer de secteur. Lire la suite